Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le Grand Tétras

La Charte du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes définit le Grand tétras comme une espèce d’intérêt patrimonial majeur.

Également appelé Grand coq de bruyère, le Grand Tétras est un oiseau emblématique des Pyrénées, où vivent 3000 à 5000 individus. Inscrit comme espèce d’intérêt patrimonial majeur dans la Charte du Parc naturel régional, cet habitant des forêts d’altitude fait l’objet d’une stratégie nationale de conservation depuis février 2009.

À l’échelle des Pyrénées catalanes, le Grand Tétras bénéficie, depuis 2007, d’un plan de sauvegarde animé par le Parc en lien avec l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, celui des forêts, la Fédération des réserves naturelles catalanes, la Réserve naturelle régionale de Nyer, la Fédération départementale des chasseurs, le Groupement ornithologique du Roussillon et l’Observatoire des galliformes de montagne.

Ce plan de sauvegarde a principalement permis de compiler l’ensemble des données disponibles sur l’espèce dans un outil informatique commun. Ce travail se poursuit d’année en année, ce qui sert à établir des bilans démographiques et à définir avec précision les zones sensibles.

Comme le Grand Tétras est particulièrement fragile en période hivernale où il ne se nourrit que d’aiguilles de pins, le suivi de l’espèce s’accompagne d’actions de préservation. Des journées d’information sont proposées pour le personnel des stations d’hiver, les accompagnateurs en montagne et les animateurs nature. Pour limiter le risque de collision avec les câbles de remontées mécaniques, des systèmes de visualisations sont en train d’être testés par les stations. Le Parc vient de plus d’éditer une brochure sur la prise en compte du Grand tétras dans les projets d’aménagement.