Ce territoire, partie la plus orientale de la chaîne des Pyrénées, a des caractères à la fois montagnards et méditerranéens. Structuré par la faille géologique de la Têt, à l’origine de la diversité des paysages et de nombreuses sources d’eaux chaudes sulfureuses, il rassemble des zones de piémont, de vallée, de haute-montagne et de vaste plaine d’altitude.

De part et d’autre de la haute vallée de la Têt, deux vastes plaines d’altitude entre 1 300 et 1 500 m, uniques dans le massif des Pyrénées, démarquent les lignes de partage des eaux : la Cerdagne alimente le fleuve Sègre et le Capcir donne source à l’Aude.

Sur les plaines d’altitude, les activités agropastorales ont façonné les paysages originaux du bocage cerdan ou des bosquets isolés entre les cultures sur le Capcir.

Plus haut, les “plas d’altitude” perchés entre 2 300 et 2 800 m constituent une autre spécificité dans le massif des Pyrénées : pla Guillem, pla Campcardos, pla du Madres.

Le Conflent, à l’est, comprend les massifs du Canigou, du Madres-Coronat et de la Carança, et de nombreuses vallées : la Têt, voie naturelle de passage, la Castellane, la Rotja, Cady, Carança, nombreuses vallées aux paysages de vergers et de torrents. Sa partie supérieure, le Haut-Conflent, forme un balcon naturel où s’est installée la forteresse de Mont-Louis.

La Cerdagne forme une vaste plaine d’altitude transfrontalière entourée des montagnes du Carlit, du Puigmal et du Campcardos. Propice aux activités agro-pastorales, elle offre des paysages ouverts, contrastés et changeants au fil des saisons : maillage bocager du Sègre et des canaux d’irrigation, flancs de montagnes boisés ou tapissés de chaos rocheux, sommets émaillés de neige  ou verdoyants.

Le Capcir, “petit Canada” des Pyrénées catalanes, est une plaine d’altitude qui donne source à la rivière Aude. Avec ses parcelles bordées de murets de pierre, ses villages de montagne, ses grands lacs et ses forêts de pins et ses sommets à portée de main, il offre des ambiances de nature très fortes à découvrir…

Chaîne du Carlit- Photo : Paul Delgado
Partager cet article : Facebook Twitter Google+