Deux oiseaux de type méditerranéen dans nos massifs.

© PNRPC
 

Les passereaux sont des oiseaux généralement de petite taille. Vous les avez certainement entendu chanter et vu virevolter au-dessus de vos têtes lors de balades. Sur le territoire du Parc (140k ha), la communauté des passereaux comprend une cinquantaine d’espèces, qui sont des oiseaux de nos jardins comme le merle noir, les mésanges et le rouge-gorge, ou des espèces plus rares.
Certains sont migrateurs comme les hirondelles (hormis l’hirondelle des roches) et les martinets. D’autres sont plutôt sédentaires comme le Rouge-queue, très répandu dans nos villages. Nous vous invitons à rencontrer deux espèces de passereaux assez rares que l’on trouve sur le territoire du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes.

 

 © GOR 


Le Bruant ortolan
Emberiza hortulana (photo en pj)

C’est un oiseau migrateur qui passe l’hiver au-delà du Sahara et vient nicher en Europe de mai à septembre. Cette espèce affectionne les milieux ouverts entretenus par le pâturage, comme les jasses (cf photo pj soulane d’Oreilla) et niche au sol.
Sur le Parc, on le trouve principalement sur les versants sud (soulanes) du Madres et du Carlit. Une petite population est également établie sur les soulanes du Puigmal.
Il a été rendu célèbre par Maïté, dans un étonnant extrait de La cuisine des Mousquetaires (archive INA)…

Statut de protection : Espèce inscrite par l’IUCN dans la liste rouge niveau mondiale et européenne préoccupation mineur (LC)/ dans la liste rouge des oiseaux nicheurs en France en danger (EN) et en ex-région Languedoc-Roussillon vulnérable (VU)/ et dans la directive européenne oiseaux au titre de Natura 2000.

En savoir plus, écouter -Inventaire National du Patrimoine Naturel

La Fauvette pitchou Sylvia undata


© GOR 

Oiseau caractéristique des milieux ouverts méditerranéens (cf photo pj soulane d’Oreilla) qui s’entend plus qu’il ne se voit, car il est difficile à observer.
Sa taille est comprise en 12 et 14 cm, et il pèse 8-10 g.
Il est sédentaire, n’effectuant que des micro-déplacements selon la rudesse de l’hiver, vers des zones plus tempérées en plaine. Il construit son nid dans des buissons bas et denses et pond de 3 à 5 œufs à partir du mois d’avril. Sur le Parc, on le trouve principalement sur les soulanes du massif du Madres et localement sur le plateau cerdan marqué par des influences méditerranéennes.

Statut de protection : Espèce récemment classée par l’IUCN au niveau mondial et européen quasi menacée (NT)/ sur liste rouge des oiseaux nicheurs en France en danger (EN) / dans notre région : vulnérable (VU)/ et dans la directive européenne oiseaux au titre de Natura 2000.

En savoir plus, écouter -Inventaire National du Patrimoine Naturel

En raison de leur déclin (cf étude parus au printemps 2018 “vers de printemps de plus en plus silencieux CNRS et MNHN), ces deux espèces font l’objet de suivis précis sur le territoire du Parc, principalement par points d’écoute de leurs chants à quelques années d’intervalle. En 2019, nous complétons un large inventaire des communautés de passereaux avec l’aide du Groupe Ornithologique du Roussillon, sur le site Natura 2000 du Massif Puigmal Carança. Les résultats obtenus viennent enrichir les études nationales et nous permettent d’améliorer leur conservation au niveau locale. Ils montrent une diminution des effectifs, mais elle est moins marquée dans nos massifs qu’au niveau national. Cela laisse supposer que notre territoire reste assez bien préservé de l’intensification agricole et de l’artificialisation des terres. Le développement de la forêt sur les jasses serait aussi une menace pour les passereaux. Le développement d’une activité pastorale durable est un levier qui favorise la conservation de ces attachants oiseaux.
On constate que la population des passereaux du massif du Madres est de type de plus en plus « typé Méditerranéen.

Plus d’infos :
* Où sont passés les oiseaux des champs / CNRS Le Journal

* Demandez le guide Les oiseaux du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes à La Maison du Parc à La Bastide àOlette

où chez nos partenaires.

Partager cet article : Facebook Twitter Google+