Dans les mois à venir, une série d’aménagements va voir le jour pour renforcer la biodiversité autour du poste électrique du col de la Perche, à La Cabanasse. Lauréat d’un appel à projet national porté par Réseau de Transport d’Electricité (RTE) pour contribuer aux trames vertes et bleues, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes (PNR) va coordonner ces travaux réalisés par l’Office National des Forêts (ONF).

Les trois partenaires, RTE, le PNR et l’ONF, s’associent pour tirer le meilleur parti écologique de cette emprise tout en respectant une distance de sécurité minimale entre les câbles et la végétation, afin de ne pas compromettre la sécurité d’alimentation électrique du territoire. Parmi les actions menées, il s’agit de restaurer deux mares, d’étendre une zone de prairie, d’installer des abris pour la faune et enfin des panneaux pédagogiques. Ces aménagements alternatifs puis l’entretien « doux » de la végétation qui suivra, grâce au concours du pastoralisme, permettront notamment de renforcer la présence d’espèces sauvages protégées comme le Tarier des prés, petit oiseau hôte des prairies. Enfin, d’ici un an, un sentier d’interprétation ouvrira au public, faisant des abords de ce « nœud » électrique un lieu de balade et de découverte de la nature.

Ce jeudi 28 juin, Hermeline MALHERBE, Présidente du PNR des Pyrénées catalanes, Jean-Philippe BONNET, Délégué régional de RTE, et Stéphane VILLARUBIAS, Directeur de l’agence de l’Aude et des Pyrénées-Orientales de l‘ONF ont signé une convention dédiée à l’aménagement et à la gestion écologique aux abords du poste électrique du col de la Perche, soit un hectare d’emprise sous une ligne haute tension.

Dans le cadre d’un appel à projet renouvelé chaque année, RTE a choisi de soutenir financièrement le projet présenté par le PNR des Pyrénées catalanes, ce qui représente un investissement de 12 000 €. Ainsi, le PNR va coordonner l’opération. Après avoir mis à disposition les terrains, l’ONF réalisera les travaux d’aménagement sous la ligne qui relie la Perche à la Cassagne et alimente en électricité un large pan des Pyrénées catalanes.

Share this post : Facebook Twitter Google+