Une liste de 153 espèces patrimoniales (menacées, rares, endémiques) ou indicatrices d’un bon état de conservation des milieux, a été déterminée avec les partenaires et le Conseil scientifique du Parc. Les espèces ont été sélectionnées en fonction de la responsabilité du territoire pour leur préservation, leur endémisme, leur fragilité et la nécessité d’intervention. Cette liste indique différents niveaux d’enjeux et rôle pour ces espèces et permet de cadrer les actions menées sur le territoire pour leur connaissance, leur gestion et leur préservation.

L’évolution des populations d’espèces indicatrices renseigne sur l’évolution des milieux et l’impact des pratiques et permet ainsi de caractériser l’état de conservation de ces milieux et des autres espèces qui y vivent (effet parapluie).

Le statut d’espèces patrimoniales et indicatrices des Pyrénées catalanes n’a pas vocation à créer ou à modifier les statuts réglementaires (protection, gibier…), mais à mieux connaître et prendre en compte ces espèces pour que les activités humaines et les projets s’inscrivent dans un objectif de développement durable du territoire.

32 espèces prioritaires pour l’action du Syndicat mixte ont été sélectionnées à dire d’experts. Il s’agit d’espèces à fort enjeu pour lesquelles les actions menées sur le territoire sont insuffisantes et nécessitent une implication du Parc naturel régional et des différents acteurs concernés.

  • Mammifères : Campagnol amphibie, Desman des Pyrénées, Grand Rhinolophe, Loup, Murin d’Escalera, Petit Rhinolophe
  • Oiseaux : Fauvette à lunettes, Grand Tétras, Gypaète barbu, Pie-grièche méridionale, Lagopède alpin
  • Amphibiens : Crapaud accoucheur, Euprocte des Pyrénées
  • Reptiles : Lézard des souches, Lézard ocellé
  • Poissons : Truite fario souche locale
  • Crustacés : Écrevisse à pieds blancs
  • Insectes : Criquet des joncs, Cuivré de la Bistorte, Damier de la Succise, Sténobothre catalan, OEdipode cévenole
  • Plantes : Botryche à feuilles de Matricaire, Buxbaumie verte, Doradille de Seelos, Gaillet trifide, Genêt ailé du Dauphiné, Inule fausse-aunée, Ligulaire de Sibérie, Petit Botryche, Tayloria splachnoides, Helodium blandowii.

En savoir plus : Charte du Parc 2014-2026 – page 51

Share this post : Facebook Twitter Google+